samedi 17 février 2018

My Month's Top 10 pole dance posts !

          Voici, venus du monde entier et durant ce mois écoulé, mes posts préférés avec un seul but vous faire rêver, vous les Pole Addict. Alors au programme, des tricks originaux, de l'émotion (qui a dit que je n'étais pas romantique ?) et un peu d'extraordinaire aussi.




Tricks originaux :


     Maria Kyprianou :

          N'hésitez pas, allez sur son Facebook, ses photos sont magnifiques, elle incarne de façon parfaite l'alliance entre force et souplesse.
          #PuissanceSouplesse




     Pole Freaks

          Un superbe handstand très sexy.
          #DétenduMaisPasTrop



     GypsyKelly

          Elle nous propose une version aérienne du trick précédent.
Et aussi un chiropracteur ?! 😊 Effectivement il se peut que j'en ai besoin !
          #JeVaisAttendreEncoreUnPeu



De l'émotion :

     Shooting POLE

          La délicatesse et la beauté qui se dégage de cette photo m'ont fait craqué. Son costume me rappelle celui que je portais à Amsterdam.
          #LaMariéeEtaitEnNoir



     Pole Freaks :

          Force, harmonie et tendresse
          #PoleWithMeA2MV



     Don Curry :

          Comment on peut s'envoyer en l'air avec Valentin !
          #IdeePourLanneeProchaine
          #PoleDanceKiss



De l'extrordinaire :


     Pole Dance Nation

          Apparemment certains n'ont pas peur de se 'lancer'.
          #NoFearNoStress



     Peter Holoda

          Un homme à la pole, tout en finesse et sensualité.
          #DelicatesseMaîtrise
          #JalouseAussi


     


     Marisa Tatdoem

          Que faire après une bonne session de pole quand elle sont rangées, ou pourquoi utiliser une barre quand on peut s'en passer.
          #PoleWithNoPole




     Pretty52

          Quand on veut faire de sa passion un art de vivre jusqu'au bout des ongles.
          #PoleDanceNail




          J'espère que cette petite sélection vous a plu. On se quitte sur une note d'amour hors classement. Je vous remercie d'être toujours présents et de plus en plus nombreux à me suivre. 😊😉





          XX (Plein d'arnica à la main...)

Articles connexes ou non !

Envie de charmer votre auditoire polesque ?
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2017/02/lady-red-miss-dark.html

Une bonne journée à 2 à la maison.
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2017/09/lenvie-du-moment.html

Comment ça passe dans un Peep show ?
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2017/11/peep-show.html

mercredi 7 février 2018

On se fait plaisir avec ou Sans Valentin.

          Que l'on fête ou non la St Valentin, il est sympa de s'offrir des produits pour se faire plaisir. Alors que l'on soit seul ou en couple ou plus, voici ma sélection pour une soirée coquine réussie.

pole dance sait valentin coquin lola plumeti journapolegirl


Attention, les mots d'ordre du jour sont Produits de beauté, Lingerie et plus si affinités.


Détente et Produits de Beauté :

     Les joies de (se) mouiller :


          On commence par un bon bain qui nous emmène en Australie. (par chance les mêmes produits sont disponibles chez Lush France en édition spéciale St Valentin)
     Je me vois déjà étendue sur la plage au soleil faisant un pause plus que bien méritée après avoir poler en duo avec Anastasia Sokolova.





     Les joies de se masser :


          S'enduire délicatement, sensuellement d'un beurre corporel aux agréables senteurs, quel bonheur ! En plus en ce moment certains sont en solde ! Mon escapade hivernale classique à Monaco m'a permis de me procurer celui à la Pêche de vigne. C'est le parfum des glaces que l'on déguste langoureusement pendant l'été, et ainsi je me prends à imaginer mon corps entièrement imprégner, subissant le même traitement que ce froid délice crémeux sous la langue d'A2MV !



          La touche finale c'est un peu de baume à lèvres pour qu'elles soient toutes douces...
     C'est bon pour les baisers... (seulement ?).



Lingerie :

     50 nuances... de rose (et un peu de vert aussi)


          C'est vêtue de nuances de rose (le rouge ayant servi pour Noël) qu'il convient de passer le reste de la soirée, accompagnée d'une bonne dose de coquinerie, qu'elle soit littéraire, cinématographique ou bien humaine.
     Pour se mettre dans l'ambiance rien de tel que quelques propositions de jolie lingerie.




          Je prends le rose !



          Avec un porte jarretelle et des bas noirs, le soutien gorge et le string passeront presque inaperçu. Comme dans un Dorcel, où on ne garde toujours que l'essentiel.



          Vous vous dites que j'ai perdu la tête, une culotte/shorty de grand-mère taille haute pour une soirée sexy ? Accompagnez la d'un serre-taille lacé bien serré et de jolis bas et on en reparle. Ah oui et surtout d'une paire d'escarpins ou de bottines haut talons ! (Comment ça des claquettes ?... et pourquoi pas des crocs aussi, on aura tout vu !)



          Il ne reste plus qu'à acheter les accessoires qui vont avec. Un bouquets de fleurs pastels et du tulle pour jouer les jeunes mariées romantiques. Si le mariage n'est pas de rigueur, on peut fabriquer un bracelet et une jarretière avec les fleurs du bouquet sans oublier d'en mettre une dans les cheveux, c'est indispensable.



          Bon ce n'est pas du rose mais j'adore cette petite combinaison, on se croirait dans un film érotique des années soixante dix. Toute lascive, assise sur ma chaise, par une chaleur humide, attendant le moment fatidique où l'on viendra me délivrer, de toute cette tension sexuelle qui m'envahit. (mais exit le grand bonhomme pré-hipster qui vous chatouille avec sa moustache, les temps ont changé ?)


Plaisir :

     Un feu d'artifice :


          Inutile de vous conter la fin de cette soirée. Elle s'achèvera de toute façon par un feu d'artifice, que votre partenaire vous ait ôté vos vêtements avec fougue ou que vous ayez senti le désir monter en vous grâce à une belle histoire, désir que vos doigts ou de petits objets ont su faire naître et mener jusqu'à l'extase ...



     Un peu de fun :


          Rien de mieux après toute cette érotisation qu'une petite histoire drôle de St Valentin aperçu sur le blog de Ludivine, qui nous raconte avec humour ce qu'elle offrirait à ses ex. Un clic sur la photo et vous y êtes.


pole dance sait valentin coquin lola plumeti journapolegirl


          Mon prélude à une belle journée de St Valentin se termine. Je vous souhaite qu'elle soit délicieuse et pourquoi pas l'agrémenter de cette petite musique que me conseille mon homme.



                    XX (en mode romantique, puis coquine, puis érotique, puis câline, puis ... )

Articles connexes :

Envie de faire plaisir à son partenaire ?
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2017/02/lady-red-miss-dark.html

Envie d'un moment de plaisir solitaire ?
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2017/10/insomnies.html

Une autre bonne journée à deux à la maison.
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2017/09/lenvie-du-moment.html



samedi 3 février 2018

J'ai testé les gants Mighty Grip

          Il faut bien le dire, quand on pratique la pole dance, on est toujours à la recherche du produit idéal pour rester accrocher sur la barre façon Spider(wo)man. Alors voici mon petit test des gants de la marque 'Mighty Grip'.






Comment se présentent-ils ?

          Ce sont des gants ou plutôt des mitaines conçus spécialement pour gripper sur les barres de pole. Ils sont principalement faits de 2 matières différentes. Sur le dessus de la main le tissus est élastique pour permettre un bon maintien. Au niveau de la paume, il y a le fameux tissus grippant. Il s'agit à priori, d'un vinyle classique (que vous pouvez retrouver chez votre revendeur de vêtements réputés SM), sauf qu'il est plus épais mais surtout très résistant et n'a normalement pas vocation à exciter les fétichistes-aficionados de la chose.






La taille et le confort :

Les plus :

  • La taille S est adaptée à ma main plutôt petite, le gant offre un bon gainage, la main ne glisse pas à l'intérieur. Au niveau du poignet, il est maintenu par un velcro sur une face et par une partie élastique sur l'autre.
  • La matière est souple et résistante, elle n'entrave pas les mouvements.

Les moins :

  • Les coutures créent une gêne non négligeable entre les doigts. Je me demande si un usage intensif ne provoque pas une irritation voire des petites lésions pour les peaux les plus fragiles.



La pratique :

Les plus :

  • Le gant accroche très bien à la barre (propre) en usage normal  et ce quelle que soit la température, même estivale. 
  • La main étant bien maintenue, bien serrée, elle reste stable dans le gant, en tout cas pour moi et ce malgré la transpiration.

Les moins :

  • Et oui c'est vrai on transpire assez vite dans ces gants. 
  • Pour certains tricks, on peut être tenté de relâcher la pression, faisant un peu trop confiance à ce fameux vinyle, ce qui peut être risqué. 
  • Exit les spins sur barre statique, trop d'adhérence !
  • J'ai mené mes tests sur une barre de 50mm et sur une barre de 40mm. Sur la barre de 50mm l'épaisseur supplémentaire du gant amène de la gêne (et là où il y a de la gêne...). 
  • Au niveau sensation, il m'a manqué le contact avec la pole, peau contre chrome. Il est très sûrement nécessaire de prévoir un petit temps d'adaptation.

Le bilan :

          Je trouve que le produit est de bonne qualité et assez bien conçu dans l'ensemble. Je ne l'ai cependant pas adopté car je n'ai pas réussi à m'habituer aux sensations. Je trouve très frustrant le fait d'avoir du tissus entre la barre et moi, c'est un peu comme garder ses vêtements pendant les câlins coquins, ça doit rester une fantaisie, pas une habitude.

          Pour ma part, je leur ai préféré la résine !
     D'ailleurs il va me falloir un peu de temps pour tester plusieurs types de résine dans mon laboratoire personnel très spécialisé (chambre) mais je n'oublierai pas de vous communiquer les résultats de mes investigations expérimentales.

          Bien sûr cet avis sur les gants est très personnel et tout commentaire qui viendrait enrichir cet article est le bienvenu.

                    XX (gantés, ou pleins de résine, donc tous collants !)



Articles non connexes !

Et oui puisque de nombreux articles concernant la pole dance sont disponibles là bas sur la droite je vous propose ici de venir vous 'encoquiner' un peu...

Ma quête du bonheur.
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2018/01/erotisme-et-epanouissement-personnel.html

Je vous raconte comment cela se passe dans un Peep Show.
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2017/11/peep-show.html

Envie de faire plaisir à son partenaire ?
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2017/09/lenvie-du-moment.html



samedi 27 janvier 2018

Erotisme et Epanouissement Personnel


Petit rappel de sémantique :


Sensualité : Attachement au plaisir des sens.

Erotisme : Ensemble des phénomènes qui éveillent le désir sexuel.

Séduction : Action, fait de séduire quelqu'un, de l'attirer irrésistiblement, de le charmer par un pouvoir plus ou moins indéfinissable

Fantasme : Représentation imaginaire traduisant des désirs plus ou moins conscients spécialement en psychanalyse, scénario de l'accomplissement du désir inconscient.


          J'ai l'impression, ces derniers temps, que l'on entend plus beaucoup parler d'épanouissement personnel. Les temps sont durs et il est passé au second plan. La collectivité en veut toujours plus au détriment parfois du bien être de l'individu.
     On peut certes s'épanouir par le biais de son travail ou celui de sa vie de famille, certains le disent, certains y parviennent, et la société les valorise.
     Mais voilà ici je voudrais parler de ce qui me semble être la base, ce que l'on fait uniquement pour soi et dont nous sommes normalement seul juge, la découverte de qui nous sommes.







Alors pourquoi mettre en avant son corps et ses désirs ?



Pourquoi enlever le balais que l'on a dans les fesses au profit d'autre chose ?


          Dans notre imaginaire nous avons tous un nous idéal auquel nous aspirons. Pour moi cela passe par l'écoute de son corps, de ses désirs et surtout l'acceptation de soi. Pour résumer, un esprit ouvert dans un corps que l'on chouchoute.

     Il n'est pas toujours facile d'avoir confiance en soi, de mettre en avant ses courbes sans honte, on trouve toujours ceci ou cela, grosses cuisses, petits seins, nez trop long et j'en passe. Je n'échappe pas à la règle.
     C'est pour cela que j'ai décidé de partager avec vous un peu de ma flamme idéaliste et de vous raconter ce m'a fait me sentir mieux dans la vie et me rend heureuse.






La révélation ou prise de conscience :


          Pour certaines le début de l'aventure fut 50 nuances de Grey. Pour moi ce fut mon premier salon érotique.
         J'ai toujours été une coquine, partir à la découverte de mon corps et regarder quelques coquineries par écran interposé à droite et à gauche ne m'a jamais fait peur et a nourri mon imaginaire. Mais là où je n'avais pas prit conscience des choses c'est que je pensais que tout cela ne pouvait exister qu'en rêve.
     Et puis le jour arriva, le jour de mon premier salon érotique. Ce salon reste dans mes souvenirs comme l'un des plus osés. Non seulement se présentaient à moi des sex toys et des films porno à la vente mais aussi des strip tease et des spectacles érotiques. Je me suis même vu offrir de tourner dans un film X.
     Inutile de vous raconter le choc, je ne m'attendais vraiment pas à ça. Mes joues étaient rouges comme des tomates et je n'osais parler, sachant que même si j'avais voulu, aucun son ne serait sorti de ma bouche. C'est aussi lors d'un de ces salons que j'ai découvert la pole dance.
     C'est là que j'ai réalisé que tous ces acteurs de film coquins étaient de vrais personnes et que l'on pouvait si on le désirait passer de l'autre côté de l'écran.
Je me suis aussi rendue compte que l'on pouvait mettre en avant tout son pouvoir de séduction sans pour autan passer à la casserole en faisant de l'effeuillage.
Tout cet éventail de possibilités n'était plus un rêve mais bel et bien une réalité. Tout cela pour en arriver à la conclusion que si on veut on peut réaliser ses rêves quels qu'ils soient même les plus improbables.

          Aujourd'hui tout a évolué pour moi. Depuis cette prise de conscience de tout ce panel de possibilités qui n'existent pas que dans des univers fantasmés, j'ai testé les sex toys. Je n'ai pas accepté la proposition du producteur mais mes pratiques intimes se sont diversifiées. J'ai appris la pole dance, et j'ai développé une force physique et une musculature insoupçonnée m'aidant à affronter la vie. (Entendez bien je ne suis pas Hulk tout est relatif). Plus tard, j'ai aussi pu faire partie du spectacle dans les salons en dansant à la barre sans contre partie avec l'aimable autorisation du staff. Rien de tel pour booster sa confiance en soi et être récompensée de toutes ces heures en entrainements polesques.

          Je ne dis pas que Rome s'est fait en un jour, c'est loin d'être le cas, mais l'essentiel est d'accepter de mettre ses doigts dans l'engrenage. Je continue mon évolution, puisque cet été j'ai pu vaincre ma timidité et tester un Peep Show.
Je n'ai pas réalisé tous mes rêves mais j'y travaille. Et c'est bien le mot, il faut s'en donner les moyens. Accepter ses imperfections, ne pas se décourager (merci A2MV), n'écouter que les critiques constructives. Pas facile, tous les jours mais le jeu en vaut la chandelle. (la bougie spécial SM bien sûr 😉)






La sensualité, un enjeu de société :


          Au delà du bien être personnel et de la sensation de liberté que l'on éprouve lorsqu'on fait fi des remarques négatives, faire partie du club des coquins et fiers de l'être (ou du moins pas honteux), c'est être un militant féministe. En effet, de plus en plus, les femmes sont classées en 2 catégories, la respectable et 'l'autre' (une personne dont on peut disposer sans son consentement). La frontière entre les 2 étant subjectives.
     Pour un harceleur (et non un simple dragueur maladroit), par exemple, il suffit de porter une jupe pour passer du côté de 'l'autre'. Puisque dans ce monde il est toujours question de normalité (synonyme de majorité), j'en viens à me demander ce que ferait un harceleur de rue face à une majorité de femmes ayant opté pour une féminité assumée.


     Aurait-il l'embarras du choix ou serait-il obligé de faire profil bas face à une horde de chaussures à talons aiguille s'abattant sur lui ?


     Je sais l'attaque au stiletto ça fait cliché et c'est un peu trop violent mais vous l'aurez compris l'union fait la force. En mettant en avant notre féminité nous avons tout à gagner et notamment le droit de nous vêtir comme nous le voulons sans pour autant nous faire insulter.




          Aujourd'hui, je remercie mon A2MV de toujours me soutenir dans mes quêtes et de ne pas brider mes envies (dans la limite de l'extrême raisonnable). J'ai beaucoup de chance de pouvoir exprimer ma féminité et mes désirs alors que d'autres femmes ne peuvent pas exprimer leur ressenti et doivent obéir aveuglement à leur famille puis à un mari qu'elles n'ont pas forcément choisi.



Un bel exemple d'épanouissement :


          Alors pour conclure en beauté voici un post de Doris Arnold : Une jolie photo et surtout un superbe texte.





          Vous ai-je inspiré ?  Un peu ? ... Et donner de l'espoir ?!
     En tout cas, je vous offre le meilleur de moi même car c'est l'expression de cette partie intime qui embellit ma vie et qui rend les contraintes quotidiennes plus "supportables".
     Et ce n'est pas fini, j'ai encore pas mal de choses à vivre, donc petits veinards, à partager avec vous, pour mon plaisir c'est certain, mais aussi, je le souhaite, pour le vôtre.

          Bad Feminist for ever. 💖

                    XX (toujours en quête de belles découvertes)


Articles connexes :

Partager un moment de plaisir solitaire avec moi : sexy story
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2017/10/insomnies.html

Découvrir le livre qui m'a donné envie de bloguer.
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2017/09/aux-origines-de-mon-journal.html

Quand les robots dépassent  les bornes !
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2017/11/lattaque-des-clones.html


samedi 20 janvier 2018

J'ai toujours rêvé de faire ça !

          Une journée shopping, dite aussi journée d'orgasmes, en période de soldes surtout, c'est toute une aventure en plusieurs étapes.

          Je pense que personne n'osera prétendre le contraire mais une bonne journée d'achats c'est une virée en ville, une quête dans les shopping center où tu trouves tout ce qui te fait plaisir pour un bon prix.
     Quand me prend le virus, c'est en mode solitaire (faire des surprises est à ce prix) que je cours tous azimuts, et que le soir venu, j'arrive certes épuisée, mais satisfaite les bras remplis de paquets. Si en plus ma crinière est intacte, c'est victorieuse que je vais pouvoir passer à la phase 2.




journalpolegirl lola plumeti sex toy pole dance voyage coquin shopping


          La phase 2, c'est celle que tout le monde ayant la chance d'avoir un shoppeuse folle à la maison 'adore'. Quand tu rentres chez toi, que tu poses tes paquets sur le sol et qu'après 2 minutes de pause un nouveau souffle d'énergie t'envahit. Le moment où tu es fière de présenter tes achats à tous les membres de la maisonnée quitte à devoir jouer les Domina pro du bondage et à les attacher sur une chaise pour les forcer à te regarder et à t'écouter.

     Tu montres tes achats :


Regarde comme c'est trop beau !


     Tu les essayes même, tu défiles, te regardes dans le miroir, prends des poses :


Regarde c'est ma taille !



     S'en suit alors la phase 3, celle où ton auditoire effaré peut enfin participer, l'heure de deviner les prix.


journalpolegirl lola plumeti sex toy pole dance voyage coquin shopping


Tu devineras jamais combien je l'ai payé ?


     A chaque proposition, tu prends ton pied en disant 'non, moins'...
Si par malheur, on te propose 1€, deux solutions : La première, c'est que les spectateurs donnent leurs langues au chat et on peut répondre 'ben non c'est plus, on ne me l'a pas donné quand même, pfff... La seconde, l'assistance à besoin d'un rappel de maîtresse Domina des soldes pour une remotivation d'urgence et réintégration au jeu du prix.


Et ensuite c'est la révélation, que dis-je l'orgasme !


     Alors, en fait, c'était la dernière robe du rayon, elle était à moins 40% mais la vendeuse à dit qu'elle pouvait me faire encore 10% de réduc si je lui donnais mon adresse mail, mon Facebook, mon Insta, mon Pinterest, mon Twitter, mon Blog et mon code postal et encore 10% de réduc si je m'engageait à faire un selfie avec la robe et à citer le nom de la boutique sur mes réseaux.
     Ensuite, elle a bien évidemment conclu cette magnifique série de ristourne en me proposant un sac plastique gratuit à 10cts d'euro tout de même. Mais là ça a été non, c'est abusé, elle me prend pour un panneau publicitaire ambulant ou quoi ? Et en plus c'est mauvais pour la planète (petite remarque écolo, je me sens mieux).

         Le même rituel se répète chez moi depuis que je suis en âge de faire les soldes. Ma mère fut donc ma première victime très consentante. Et le commerce en ligne n'y a rien changé, bien au contraire, vu que tu reçois ton colis dans la boîte aux lettres, il te reste encore bien plus d'énergie pour la grande devinette et la révélation finale !



journalpolegirl lola plumeti sex toy pole dance voyage coquin shopping


          Non LE drame est arrivé avec l'achat de mes tous premiers articles un peu particuliers que je ne me voyais pas déballer devant mon ancien public :
- Dites alors cette culotte fendue c'est combien ?
- Et ces boules de geisha ?
- J'ai fais une affaire avec cette cravache !
- Et cette bougie, très largement en dessous du prix de chez Carrefour !
- Et ces DVD Dorcel ?

     Alors depuis c'est A2MV qui s'y colle. Le pauvre est bien patient mais il est tout seul et le jeu est devenu un peu moins drôle, enfin l'avantage c'est qu'il y a une phase 4 quasi immédiate, la phase de test !

    Mais je suis rassurée, depuis un petit moment maintenant j'ai trouvé un nouveau public, bien oui, au cas où vous ne le sauriez pas, j'ai un blog !

          Vous êtes assis 'confortablement' ?


Alors à votre avis je l'ai payé combien ce Rabbit ?



journalpolegirl lola plumeti sex toy pole dance voyage coquin


          XX (à forte valeur ajoutée qui font je l'espère monter le cours des bourses de la bourse)

P.S. : J'ai entendu dire que si on avait aimé l'article on pouvait s'abonner, là juste à droite avec Facebook. 💙
Articles connexes :

Je vous raconte ma visite au Peep Show :
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2017/11/peep-show.html

Si vous aimez les sexy stories :
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2017/10/insomnies.html

Encore un peu de shopping :
http://journalpolegirl.blogspot.fr/2017/12/pole-dance-shopping.html


dimanche 14 janvier 2018

Nice et Monaco : une virée hivernale en image.

          Cela commence à devenir une habitude, ces dernières années de passer nos vacances de Noël sur la côte d'Azur.
Je vous ai rapporté quelques clichés de nos jolies escapades :

Nice :

lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance



Monaco :

lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance



lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance

lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


lola plumeti journal particulier d'une pole girl voyage monaco nice pole dance


          XX (plein de petites étoiles dans les yeux)


Articles connexes :

Escapade entre Côte d'Azur et Italie :
http://journalpolegirl.blogspot.fr/p/monaco-menton-vintimille-bordighera-san.html

Visiter Amsterdam
http://journalpolegirl.blogspot.fr/p/visiter-amsterdam.html

samedi 6 janvier 2018

Résolutions polesques 2018

          C'est l'heure du bilan de cette année de pole dance : les réussites comme les échecs et les perspectives pour l'année à venir.




Fréquence des entrainements et condition physique :

          Je continue à m'entrainer dans mon petit chez moi à l'aide de vidéos du net.
    Cette année fut assez assidue par rapport aux précédentes. En effet, je totalise environ 1 séance de pole par semaine avec 2 mois d'arrêt ce qui pour moi est déjà bien, compte tenu des contraintes de temps et surtout de forme physique.
Il y a eu une belle prise de masse musculaire à tel point que certaines de mes robes ultra super terra moulantes ne ferment plus à la poitrine. (snif)

     Le premier mois d'arrêt fut un mois avec une unique, mais spéciale, séance de pole, celle des vacances, dans un joli bar de Lisbonne, donc en réalité plus un show qu'une séance. Un tel arrêt peut sembler fatidique mais il ne l'est pas, car cette période a été très sportive, les muscles ont donc été conservés et la technique vite remise en route.

     Le deuxième mois d'arrêt en revanche fut le mois dernier et là ce n'est pas la même histoire. Après une semaine version Koh Lanta indépendante de ma volonté et deux autres semaines de mise à un régime plus que maigre ma graisse a fondue et une partie de mes muscles avec. Donc pour l'instant peu de force. De la pole, oui mais suivie de longues siestes et d'un régime hypercalorique depuis que j'ai enfin retrouvé mon appétit. Je vous dirais dans la suite de mes aventures ce qu'il en est.



Les tricks :

          L'an dernier, à la même époque, j'étais partie pour travailler divers tricks avec des accroches au niveau du coude et des enroulements autour de la barre avec des frottements dorsaux. Mais cela a tourné court et voyant le peu de progrès cela m'a démotivé. Alors je suis allée dans une autre direction, celle du perfectionnement et de l'exotic.

Le Marion Amber et le Side Saddle Superman

     Ce sont 2 nouvelles figures. Le Side Saddle Superman est venu sans problème. Pour la Marion Amber il m'a fallu plus de temps avec un passage par une étape intermédiaire qui consistait à prendre appui avec le coup de pied sur la barre pour pouvoir déplier les jambes. Je pense que cette figure nécessite des muscles au niveau du dos.


Le knee hold et le lotus

     J'ai réussi à vaincre cette terrible douleur au niveau du tibia. Elle est toujours présente mais devient acceptable. Peut être devrais je dire merci à A2MV et à ses petites coquineries SM ?
J'éprouve de l'appréhension à me retrouver à 90 degrés pour le knee hold, il me faudra donc travailler sur cette peur.




Le Ayesha

     Ce n'est pas une nouvelle figure à mon actif, mais étant tellement fière de cette réussite je ne voulais la perdre. A tel point que je l'ai refaite quasiment à toutes les séances et avec les deux types de grip simple et twited. Je suis maintenant beaucoup plus stable dans cette position jusqu'à pouvoir bouger mes jambes, et cela m'a permis de gagner en force musculaire.


Le twisted grip lift.

     Plus question pour l'instant de travailler le twisted grip lift. Après des douleurs et une légère perte de mobilité au niveau de l'épaule, sans compter les multiples avertissements de poleurs sur Facebook, je crois qu'il est plus sage de ne pas s'acharner pour le moment.


La souplesse :

          Et oui, j'ai été encore un peu fainéante, je crois. Mais j'ai tout de même progressé je ne suis plus qu'à quelques centimètres de ce #@!?# de grand écart.
Et quand je lève les jambes avec A2MV, c'est beaucoup plus facile. Je parle de danse bien sûr à quoi pensiez vous ?
Je n'ai pratiqué que des étirements passifs avec quelques étirements actifs depuis quelques séances et je crois que c'est une bonne piste à suivre pour gagner en souplesse à condition de rester prudent et ne pas aller au delà de ces limites.




L'exotic :

          J'en avais un peu assez de 'meubler' avec des spins entre 2 combos aériens. Voir toutes ses poleuses magnifiées de sensualité m'a donné envie de m'y mettre. J'ai pris une décision si difficile qu'en parler aujourd'hui m'arrache encore quelques larmes: j'ai sacrifié une paire de Pleaser à l'apprentissage de l'Exotic.
     J'ai été traumatisée et j'ai aussitôt racheté une paire identique pour la conserver dans sa boîte et pouvoir la sortir pour l'admirer autant que nécessaire à ma guérison.
Cependant ce crime sur talon haut n'a pas été inutile puisque j'ai pu dégager 3 ou 4 combos intéressants à partir de vidéos du net.


Et voilà alors que faire en 2018 ?

          En 2018, je lutte contre la dispersion. Finit d'essayer en vain quarante figures spectaculaires qui n'aboutissent finalement à rien et place à la sélection. Je ne sais pas comment je vais faire pour dénicher celles qui seront les heureuses élues, c'est à dire proches de ce que je sais déjà faire mais je vais chercher.
     Je vais aussi me concentrer sur la mémorisation de combos ainsi que sur leur qualité d'exécution (fluidité, esthétisme et sensualité, ce dernier point étant un peu mon cheval de bataille (ou licorne si elle reste à la mode cette année encore)). J'ai constaté que le répétition de combos déjà connus avait été très productive au niveau de ma musculature me donnant plus de maîtrise de la barre. Gainage quand tu nous tiens.
     Côté souplesse, je n'abandonne pas, j'ai toujours l'espoir de faire le long de la barre, un beau grand écart, sans plier ma jambe du bas.

     Mais avant de se lancer dans tous ces grands chantiers il va falloir récupérer de la période de jeûne forcé. Espérons que cela ne soit pas trop long.

P.S.h* : Il est rare que je demande de telles choses mais s'il vous plait, PARTAGEZ CET ARTICLE parce que depuis que celui de mon A2MV se classe en tête des lectures du blog, je suis obligée d'honorer mon engagement et de lui faire une gentille petite récompense coquine et buccale tous les jours ! Alors si vous avez pitié de mes pauvres lèvres endolories...

*humour (en réalité c'est plutôt le contraire et pas les lèvres auxquelles vous pensez qui sont...)

P.S d'A2MV : Ou ne partagez pas trop, moi ça me va très bien !

          XX (avec mes Pleaser)